Peipin

 
Peipin :
Peipin est tapi au pied d'une butte que dominent les ruines romantiques d'un château médiéval. On y dénombre aujourd'hui 1270 habitants. C'est autour de ce château que se trouvait, au Moyen Âge, le village qui surplombait ainsi l'antique voie domitienne passant au pied de la colline. Un très important péage y fut installé au début du XIIIe siècle jusqu'en1758
Le cœur de village sert d’écrin à l’église paroissiale Saint-Martin. Datant de 1676, sa nef voûtée d’arêtes comporte deux travées. Elle abrite notamment une statue en faïence (XVIIIe siècle) représentant la Vierge à l’Enfant, et dont l’auteur serait Joseph Fauchier.
Le château appartenait à la marquise de Castellane et fut détruit à la Révolution, en 1793. On aperçoit encore l’ancien donjon et la chapelle de style roman (XVIe siècle) entourés de pins, de chênes et d’oliviers. De nombreux fragments de poteries découverts sur le territoire permettent de penser que Peipin ait vu au fil des années se succéder de nombreux ateliers de potiers. C'est d'ailleurs à Peipin au début du XXe siècle qu'a brûlé le dernier four de la région.