Protection des ressources en eau et du biotope

Zoom

Le village de Saint Vincent est traversé par une petite rivière à régime torrentiel, le Jabron dont l’histoire est intimement liée à celle du village. De récentes études menées par l’Agence de l’Eau à la demande de l’Etat ont montré sans appel que le débit en été ou pendant les années de sécheresse est déjà en deçà de celui qui permettrait une vie normale du biotope. L’Etat français s’est engagé à mettre tout en œuvre pour qu’en 2015,  l’état des cours d’eau en France respecte le biotope. En ce qui nous concerne, la décision de mettre en place une station d’épuration écologique et de bonne qualité participe pleinement à cet engagement, mais bien évidemment, l’épuration des rejets ne suffit pas. Il faut également que les débits des cours d’eau restent suffisants mais malheureusement, il faut constater avec l’Agence de l’Eau que cela implique une modification radicale de certaines pratiques agricoles puisque en fait, selon les conclusions du rapport en question effectué en 2011, aucun pompage agricole ne devrait être effectué en période de basses eaux. Or à l’évidence les pompages de nature agricole ont toujours lieu massivement à cette période.
 
Les propositions  de l’Etat sont donc clairement une modification des pratiques agricoles dans la vallée qui passe entre autres par le choix de cultures peu gourmandes en eau.
En ce qui concerne nos engagements au niveau de la commune, outre la mise en place d’une station d’épuration, un travail a été engagé au niveau du diagnostic en vue de la mise aux normes des assainissements non collectifs sous régime municipal.
Dans le cadre du respect de la valeur de cette ressource magnifique qu’est l’eau nous avons mis en place la pose des compteurs sur la commune et nous allons encourager les économies d’eau sur l’ensemble de notre territoire.